Accueil Plan du site Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
logo CERIG NOTE TECHNIQUE cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Gestion des données > Le format PDF           Révision : 06 Novembre 2006
Note précédente Liste des notes     Le format PDF     Page technique Note suivante
 
Zouhir Bouredji  (CERIG / EFPG)
(09 Janvier 2004)

 

John Warnock, l’un des fondateurs de la société Adobe, ne pensait pas que son rêve allait devenir réalité : échanger des fichiers (textes et images) à travers un réseau, les visualiser dans n'importe quel environnement et  les imprimer. C’est à partir de cette idée que démarra le projet PDF, initialement conçu pour échanger des documents à l’intérieur de la société Adobe, et qui devint quelques années plus tard un produit standard.

Introduction

En savoir plus sur le format PDF :

En 1993, Adobe lance Acrobat et son format de fichier PDF, qui s'est depuis imposé comme le standard de référence pour l'échange de documents électroniques. Conçu initialement pour l'échange de documents intra-entreprise, l'arrivée d'Internet et des nouvelles technologies a permis la diffusion ce type de document à une échelle planétaire, particulièrement pour le Web et le monde du prépresse.

Il constitue, aujourd'hui la norme standard pour la diffusion et pour le transfert de fichiers.
 

1 - Qu'est ce que le PDF ?

Le PDF (Portable Document Format) est un format de fichier créé par la société Adobe qui permet la création et la diffusion de documents électroniques de grande qualité. L'application Acrobat de Adobe permet de créer les fichiers de format PDF. Ce format est caractérisé par l'extension .pdf.

Ce format portable a été conçu à l'origine pour permettre de diffuser des documents électroniques qui puissent être visualisés et imprimés sur n'importe quel type d'ordinateur, indépendamment du système d'exploitation utilisé (Mac OS, Windows, Linux, Unix, etc..), en respectant la mise en page et la typographie originale.

Par exemple un fichier PDF créé à partir de Word, InDesign ou Xpress, sera lisible sans que l'on ait ces applications.

Le format PDF est un format ouvert aux développeurs, ce qui donne la possibilité de développer des outils pour manipuler ce type de fichier. Adobe recense plus de 1800 fournisseurs ayant développées des solutions basées sur le format PDF. Il existe aussi une multitude d'applications gratuites ou non, permettant de créer des fichiers PDF, selon les besoins des utilisateurs.

Ce format a été adopté comme standard dans les entreprises et administrations pour l'archivage et la diffusion de documents électroniques via les réseaux, dans un premier temps. Son évolution a permis son utilisation dans le monde du prépresse, et dans celui d'internet.

D'après Adobe, on recense plus de 20 millions de fichiers PDF sur Internet, et près de 700 000 liens qui pointent sur la page de téléchargement de Adobe Reader, logiciel de consultation des fichiers PDF, fournit gratuitement pour assurer l'universalité des documents issus de ce format (le logiciel permettant de convertir dans ce format est payant, nous y reviendrons par la suite.

Les avantages des fichiers au format PDF :

    taille optimisée ;
  fichiers indépendants de la plateforme (Mac, PC, Unix, Palm,...) ;
  logiciel de visualisation et d'impression gratuit ;
  la visualisation et l'impression utilise le langage de description Potscript, donc les objets vectoriels peuvent être affichés et imprimer dans n'importe quelle taille ou résolution.
  les polices sont incorporées dans le fichier. Il n'est pas nécessaire de les avoir pour visualiser et imprimer sur le PC. ;
  module de recherche incorporé ;
  incorporation de liens (intérieurs au document, ou vers le Web) ;
  Importation d'images et d'illustration.

Comment lire un fichier PDF

Pour lire un document au format PDF, il suffit de disposer de Acrobat Reader ou Acrobat eBook Reader, logiciel fourni gratuitement par Adobe.

Il existe des versions pour différentes plateformes, Mac OS, Windows, Unix, Linux, Palm OS, Pocket PC ...

Ces versions permettent aussi d'imprimer les fichiers PDF.

Comment faire un fichier PDF

Au départ seule l'application Acrobat de Adobe permettait de créer les fichiers de format PDF. Depuis plusieurs applications (gratuites ou non) permettent de créer des fichiers PDF.

Avec Adobe. La réalisation d'un fichier PDF peut se faire de 2 façons différentes :

    à partir de l'application sur laquelle on travaille, à l'aide de PDF Writer de Adobe (émulation d'un driver d'imprimante Postscript) ;
  à partir d'un fichier Postscript généré par l'application et ensuite le convertir en PDF, à l'aide d'Acrobat Distiller.

Illustrator 9.0, le logiciel de dessin vectoriel d'Adobe, génère des fichiers PDF (version 1.4) directement, de même que Adobe Photoshop 7.

Sans Adobe . Nous présentons ici quelques solutions gratuites pour générer du format PDF.

Génération directe :

    Avec Mac OS X rien de plus simple et de plus gratuit que de générer un fichier PDF depuis n'importe quelle application : il suffit d'utiliser le bouton «Enregistrer comme PDF» qui se trouve dans la boîte de dialogue d'impression et Quartz, la «couche» graphique de Mac OS X, génère directement un fichier PDF. C'est encore plus facile si l'on utilise les Services PDF, disponibles depuis Mac OS X.2.4 (en savoir plus) ;
  On peut générer des fichiers au Format PDF à partir de l'application Open Office 1.0, suite bureautique gratuite, comprenant un tableur, un traitement de texte et un logiciel de présentation (Compatible avec Microsoft Office) ;
    QuarkXpress 6 de la société Quark permet aussi d'exporter la mise en page sous format PDF.  
  Cute PDF Printer est un logiciel gratuit de création de fichiers au format .PDF qui s'installe sur votre ordinateur en tant qu'imprimante virtuelle. Prenez tout fichier imprimable sous Windows et imprimez-le avec votre imprimante virtuelle (incluant les graphiques, images et photos). Le résultat sera enregistré avec le nom et dans le répertoire de votre choix en fichier .PDF. Les vignettes seront crées automatiquement ;
  PDF Creator est un logiciel gratuit a l'avantage de permettre la création de fichiers aux formats les plus utilisés (Tiff, PNG, etc...) dont le format PDF. Il est très facile à utiliser puisque en fait il est présent comme une imprimante.

Génération à partir d'un fichier Postscript :

    Le fichier Postscript est généré par l'application, et ensuite le convertir en PDF, à l'aide de GhostScript (pour Windows et Linux) et MacGS View (pour Mac), des logiciels libres sous licence GNU utilisables comme Acrobat Distiller, mais pas avec les mêmes performances dans tous les domaines.

 
2 - Évolution du format PDF

Depuis son apparition en 1993, Acrobat a évolué de façon significative en 5 versions. Nous présentons dans le tableau qui suit les fonctionnalités importantes de chacune des versions.

Version Nom commercial Année Fonctionnalités
PDF 1.0 Acrobat 1993 Gestion des liens
Incorporation de signets
Encapsulation de polices
Gestion de l'espace colorimétrique RVB
PDF 1.1 Acrobat 2.0 et 2.1 1994 Fonctions de sécurité
Commentaires
Fonction de recherche
Gestion des plug-in
Gestion multimédia (ajout de son et vidéos)
Le Reader devient Gratuit
PDF 1.2 Acrobat 3 1996 Fonctions formulaires
Gestion de l'espace colorimétrique CMJN
Gestion des images (OPI (1))
Gestion de la surimpression et des trames
Conservation des couleurs d'accompagnement
Gestion des liens PDF dans les pages Web
Plug-ins pour les navigateurs Web
PDF 1.3 Acrobat 4 1999 Gestion des polices CID (2)
Gestion des couleurs d'accompagnement
Gestion des documents jusqu'à 5080 x 5080 mm
Web Capture (3)
Présélections de réglages du Distiller, pour une création facile de PDF selon l'usage ultérieur
Intégration dans Microsoft Office
PDF 1.4 Acrobat 5 2001 Gestion de la transparence et de la surimpression
Fonctions de sécurités avancées (cryptage 128 bits)
Gestion de formulaires avancées
Travail collaboratif (4)
Consultant PDF (5)
Sauvegarde sous XML (6)
Support de Javascript 1.5
PDF 1.5 Acrobat 6
Acrobat Elements,
Acrobat Standard,
Acrobat Professional
2003 Fusion de documents issus de différentes applications dans un seul fichier PDF
Création de formulaires interactifs
Prise en charge des calques
Outils améliorés pour le traitement de documents grand format
Outils intégrés de traitement prépresse (PDF/X, séparation de couleur, prévisualisation de la séparation,...)
(1)   OPI (Open Prepress Interface) : Serveur pour la gestion d'images. Il permet la substitution des images basses définitions utilisées pour la mise en page, par les images hautes définitions nécessaires pour le traitement prépresse
(2) CID : Polices utilisant un jeu de caractères étendu (2 octets ou 2 bytes) permettant la gestion des polices japonaises, chinoises et coréennes.
(3) Web Capture : permet de convertir un site Internet en PDF.
(4) Travail collaboratif : permet à plusieurs personnes de travailler en ligne sur un même document
(5) Consultant PDF : permet l'analyse, le contrôle et l'optimisation des fichiers PDF
(6) XML (eXtended Markup Language , ou Langage Extensible de Balisage) : langage HTML "amélioré" permettant de définir de nouvelles balises.

Acrobat 6.0

Acrobat 6.0 est décliné en 3 versions dont les principales spécifications sont : (source Acrobat)

Acrobat
Elements
permet aux entreprises d'adopter Adobe PDF pour la distribution de tous leurs documents (achat de licences en volume uniquement). Une version serveur est également disponible
Acrobat
Standard
simplifie l'échange et la révision des documents professionnels
Acrobat
Professional
permet de contrôler entièrement l'échange, la révision et la création de documents.

Caractéristiques d'Adobe Acrobat 6.0 (source Gamme Adobe Acrobat) :

  Acrobat
Elements
Acrobat
Standard
Acrobat
Professional
Visualisation et impression des fichiers Adobe PDF x x x
Création de fichier Adobe PDF à partir de Microsoft Office x x x
Sécurité des documents (cryptage 128 bits) et protection par mot de passe   x x
Outils de gestion des révisions et d'insertion de commentaires   x x
Possibilités de fusionner des documents issus de différentes applications dans un seul fichier Adobe PDF   x x
Création de fichier Adobe PDF à partir de AutoCAD, MicrosoftVisio et Microsoft Project (Windows)     x
Création de formulaires électroniques     x
Outils améliorés pour l'impression, l'affichage et la consultation en grand format     x
Outils intégrés de traitement prépresse pour l'impression     x

 
3 - Le PDF et le prépresse

Le format PDF fut dès le départ très attrayant pour les métiers du prépresse, du fait du poids des fichiers « légers » comparés aux fichiers natifs (Xpress, Photoshop...).

C'est à partir de la version 1.2 PDF, que furent développés les premières applications dédiés à cette industrie.

L'universalité du format PDF (environnement multiple, des fichiers à des usages différents) fit apparaître la problématique de l'impression. En effet, à partir d'un même document d'origine, il existe une multitude de PDF différents, selon les usages ultérieurs (PDF pour l'écran, pour impression bureautique, pour impression grande résolution, ..) et les résultats ne sont pas les mêmes.

Pour essayer de résoudre cette problématique, des groupements professionnels ont établi certaines règles qui ont donné naissance à des normes et outils.

Le PDF/X (norme ISO 15930)

Ce format a été défini en 1998 par Adobe en partenariat avec les constructeurs, les associations d'utilisateurs et les organisations de normalisation (ISO et ANSI). Les spécifications (obligations et/ou interdictions) de ce format permettent d'assurer l'échange de documents PDF en toute fiabilité dans le domaine du prépresse. Pour éviter les différences d'interprétation des RIP Postscript, les fichiers PDF doivent êtres vérifiés avant leur envoi.

Cette norme se décline en trois versions : PDF/X-1a, PDF/X-2 et PDF/X-3.

PDF/X-1a (ISO 15930-1). Ce format est basé sur la version PDF 1.2, où seuls les couleurs CMJN, les tons directs et les niveaux de gris sont autorisés.
Elle est enrichie avec les spécifications suivantes :

    obligation d'affecter un profil ICC
  obligation d'incorporer les polices et les images hautes définitions dans le PDF
  interdiction de protection du document pour d'éventuels corrections

Cette version est utilisée pour l'échange complet de données numériques.
 

PDF/X-2. Cette version n'oblige pas l'incorporation des polices et des images hautes résolutions. Elle permet donc l'échange de documents avec des ressources partielles, c'est à la réception que les ressources nécessaires seront complétés.

Cette version ne peut être utilisé pour une impression professionnelle.
 

PDF/X-3 (ISO 15930-3). Cette version est basée sur le PDF 1.3, et autorise les gestion de la couleur plus étendue que le PDF/X-1a (espaces RVB, LAB, etc.).
Elle oblige l'encapsulation des polices utilisées et interdit les compressions du document, mais ne nécessite pas de connaître l'environnement dans lequel ont été préparés les fichiers PDF.

 
Le contrôle des flux PDF

Comme nous l'avons vu, la création de fichiers PDF, en fonction de l'usage ultérieur, ne garantit nullement les résultats attendus pour une impression professionnelle.

Pour cela, il est nécessaire d'introduire des normes de contrôle et de sécurité pour la réalisation et le transfert des fichiers.

Le contrôle de fichier permet de vérifier les propriétés du PDF fourni, et de savoir pour quel usage il a été créé.

Pour éviter les problèmes pouvant apparaître lors de la manipulation de fichiers PDF entre les différents prestataires du monde des arts graphiques (agences, photograveurs, imprimeurs), il existe plusieurs solutions pour contrôler les fichiers après la création du PDF, nous citons celle de la société Enfocus qui introduisit la notion de PDF Certifié, et celle de la société OneVision.

Le PDF Certifié

La société Enfocus a développé PitStop, un module externe (Plug-in) pour Acrobat Distiller. Cette technologie permet le contrôle, la correction et la traçabilité d'un document PDF selon des profils prédéfinis et normalisés, pour aboutir à sa certification.

Le principe est l'intégration du document PDF dans un flux de travail qui donnera un fichier Certified PDF, dans lequel sont consignées toutes les modifications et leur historique (ce qui permet de comparer plusieurs versions d'un même fichier et même de revenir à une version antérieure).

En collaboration avec des organismes professionnels -- le SICOGIF en France et FEBELGRA en Belgique -- Enfocus a mis en place des profils contenant près de 150 critères et contraintes, qui correspondent à des exigences minimum pour qu'un document PDF puisse être imprimé sans problème.

Ces profils sont disponibles sur les sites de ces organismes ou celui de la société Enfocus pour être exploitable par le concepteur du document PDF.
Le concepteur devra utiliser Instant PDF et le concepteur PitStop, les extensions de Enfocus pour Acrobat.

Le PDF Certifié SICOGIF (Sicogif Certified PDF)

Depuis janvier 2002, le SICOGIF a mis en place la norme Sicogif Certified PDF. Celle-ci est basée sur le PDF 1.3 de Acrobat et la technologie Enfocus Certified PDF.

C'est une procédure pour normaliser l'échange de fichiers, et des recommandations pour la génération de documents certifiés PDF à l'aide de profils prédéfinis.

Citons quelques recommandations :

    Noms de fichiers
  Gabarits
  Supports d'échanges
  Types de fichiers et résolutions
  Etc.

 
Le contrôle des flux PDF de OneVision

La société OneVison a développé Speedflow Suite, un outil de contrôle de flux de production dans l'imprimerie de labeur et numérique. Cette technologie permet la réception de fichiers (natifs ou génériques, PDF, PS, EPS), la conversion, le contrôle, la correction avant la production du fichier PDF final (le PDF est l'unique format de sortie de Speedflow Suite). Ce produit complète la gamme de cet éditeur, qui dans un premier temps a développé des logiciels de gestion pour le pré-presse.

Le principe est l'intégration d'un document natif dans un environnement  Postscript ou PDF, les fichiers PDF, PS et EPS sont directement copiés dans un serveur de fichiers. Après traitement (environ 70 points de contrôle) les fichiers PDF sont générés pour exploitation.

Le module Speedflow Check interprète, contrôle et corrige les fichiers selon les spécifications définies dans le module de contrôle. Celui-ci peut être combiné avec la plupart des systèmes de gestion de flux de production.
 

 
4 - Le PDF et le Web

Le format PDF s'est fait une place honorable sur le Web, où l'on estime qu'environ 2 % des pages l'utilisent. Il rend principalement service dans le cas où le document mis en ligne :

    est destiné à être imprimé. On est alors sûr qu'il sera reproduit de manière identique à l'original ;
  ne vaut pas l'effort de génération d'une page au format HTML, avec le respect de la charte graphique du site et la création des figures au bon format.

Le format PDF, qui n'a pas été initialement conçu pour être utilisé sur le Web, présente quelques défauts qui l'empêchent de remplacer le format HTML dans un avenir prévisible. On trouvera une discussion plus approfondie sur ce point dans un document récent du CERIG.
 

Conclusion

Le format PDF s'est imposé comme standard dans la gestion des documents électroniques.  Le succès de ce format est lié à deux décisions fondamentales de Adobe :

    après une diffusion restreinte du Reader et du Distiller, liée au prix, Adobe, la première année passée, a décidé la diffusion gratuite du Reader, devançant ainsi ses différents concurrents, ce qui lui a permis d'imposer son format,
  la publication des spécifications en fait un format ouvert, et en pérennise l'usage, quel que soit l'avenir d'Adobe.
Note précédente Liste des notes Page technique  Note suivante 
 
Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2005
Mise en page : J.C. Sohm