Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données
DOSSIER cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Consommables > Les blanchets (introduction)           Octobre 1997
Les blanchets
Lionel Chagas - EFPG
(octobre 1997)
Introduction     Sommaire

Le procédé d'impression offset (cf figure 1) utilise un blanchet comme forme imprimante secondaire depuis un peu plus de 100 ans en ce qui concerne les supports imprimés en métal et depuis à peu près 75 ans en ce qui concerne l'impression sur papier et carton. Il y a environ 5 000 personnes dans le monde impliquées dans la fabrication de ce produit.

Procédé offset     Figure 1 - Schéma du procédé offset

Le blanchet est un matériau complexe, multicouche, caoutchoutique qui dans la plupart des cas possède une épaisseur voisine de 2 mm. Sa fabrication implique de nombreuses opérations. Son rôle est d'épouser les formes d'une plaque, puis d'un papier, sur une machine offset, de manière à récupérer le plus fidèlement possible des informations et à les retransmettre correctement le plus longtemps possible. Il doit tout d'abord assurer un effet barrière vis-à-vis de la solution de mouillage de façon à préserver le papier. Il doit également posséder certaines propriétés dans le but de mieux transférer l'encre sur la surface du papier (augmentation de la surface de contact par pression blanchet/papier).

 
 
Chapitre précédent Sommaire  Chapitre suivant 
 
 
  Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données  
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2001